Laissez-vous tenter par une visite inédite au musée de la Loire, dans la ville ou sur la Loire !

En matinée, lors d’un bel après-midi, à la fin d’une belle journée d’été, entre midi et 14h à l’heure du repas, un dimanche matin avant d’aller au marché, en famille ou entre amis, à l’heure de l’apéritif ou du goûter, nous vous convions à une visite guidée suivie d’une balade au bord de l’eau, dans la ville ou sur la Loire, à une dégustation…

Laissez-vous tenter par une visite inédite au musée de la Loire, dans la ville ou sur la Loire et venez déguster les vins de l’appellation des Coteaux du giennois !


Cette année, 18 animations sont programmées entre avril et décembre :

Jeudi 11 avril à 18h

Animusée-vous ! Sur les traces des oiseaux dans l’art et la nature.

En partenariat avec le Service Éducation à l’Environnement Cœur de Loire

Cette animation qui mixe art et nature sera placée cette fois sous le signe des oiseaux

Les ligériens partagent leur espace vital, leur lieu de travail avec une kyrielle d’oiseaux qu’ils soient sédentaires ou migrateurs, solitaires ou grégaires, amateurs d’insectes ou de poissons. À vivre ou travailler ainsi au contact de la nature, l’Homme s’est alors irrémédiablement inspiré d’elle dans ses gestes, ses postures et même ses paroles. Cette cohabitation pacifique, ce mimétisme parfois, créent des liens forts qui laissent des traces notamment dans l’expression populaire. Ainsi par exemple, le « courlis » désignera aisément le tireur de sable, la « poule d’eau » caractérisera la laveuse, un « bateau blessé » indiquera qu’il est victime d’une avarie…

Au cours de cette animation inédite, le Musée de la Loire mettra d’abord en évidence les liens indéfectibles qui unissent depuis toujours la Loire, les hommes et la nature. Le Service Éducation à l’Environnement vous invitera ensuite à une balade sur les bords de Loire à la découverte des oiseaux ligériens.

Gratuit / Places limitées / Réservation obligatoire auprès du musée au 03 86 26


Jeudi 18 avril à 12h30

Raconte-moi une histoire ! Tibère

Une exposition, un jour chaque mois, trente minutes, une histoire !

L’animation inédite proposée cette année chaque mois par le musée de la Loire débutera invariablement comme un conte par « Il était une fois… ».

Ce mois-ci, « il était une fois… Tibère » devant cette esquisse préparatoire à un immense tableau de Barrias conservé au prestigieux Musée d’Orsay : Les exilés de Tibère.

Ce successeur de l’empereur Auguste nous plonge dans les temps Antiques troublés où le pouvoir se conjugue en famille élargie à la tête d’un empire qui n’aura pas d’équivalent. Le complot, l’assassinat, la mort ou l’exil constituent de véritables outils d’administration qui mettent en scène autour de Tibère : sa mère Livie, sa première femme Agrippina, sa seconde femme, fille d’Auguste, Julie, son fils Drusus, son neveu Germanicus et ses petits neveux Néron ou Caligula son successeur…

Le musée vous invite à une courte pause méridienne culturelle et historique, avant ou après votre déjeuner, venez picorer un peu d’art pour vous mettre en appétit ou digérer !

Gratuit / Places limitées – RDV dès midi pour ceux qui le souhaitent pour pique-niquer dans le petit jardin du musée ou au chaud / Réservation obligatoire auprès du musée au 03 86 26 71 02


Jeudi 23 mai à 12h30

Raconte-moi une histoire ! Le siège de Sancerre

Une exposition, un jour chaque mois, trente minutes, une histoire !

L’animation inédite proposée cette année chaque mois par le musée de la Loire débutera invariablement comme un conte par « Il était une fois… ».

Ce mois-ci, « il était une fois… le siège de Sancerre » devant cette gravure de Niverd datée de la fin du 16e s. illustrant le trouble des Guerres de religion dans la région : Figure de la ville et château de Sancerre réduit à l’obéissance du roi sur la fin d’août 1573.

6 000 boulets de canon sont tombés sur la ville de Sancerre entre le 7 février et le 24 août 1573, la France est alors déchirée depuis plusieurs décennies par les guerres de religion qui opposent catholiques et protestants. Les huguenots berrichons sont chassés et persécutés, certains d’entre eux vont se réfugier à Sancerre, ville ayant traditionnellement embrassé le culte réformé. Sous les ordres du roi, le gouverneur du Berry, Claude de la Chatre, assiège la ville avec plus de 7 000 hommes et 18 pièces d’artilleries. Sur son piton rocheux, dotée d’un château et de remparts, Sancerre est imprenable, obligeant Claude de la Chatre à entamer un siège qui dure 7 mois. Comment ce conflit meurtrier va-t-il se terminer, on vous raconte ?

Le musée vous invite à une courte pause méridienne culturelle et historique, avant ou après votre déjeuner, venez picorer un peu d’art pour vous mettre en appétit ou digérer !

Gratuit / Places limitées – RDV dès midi pour ceux qui le souhaitent pour pique-niquer dans le petit jardin du musée ou au chaud / Réservation obligatoire auprès du musée au 03 86 26 71 02


Les arts, les animaux et les hommes
Dimanche 26 mai 2024
10h
Au Musée de la Loire de Cosne-Cours-sur-Loire

Dimanche 26 mai à 10h

Fête de la nature : les arts, les animaux et les Hommes

Dans le cadre de la Fête de la nature, organisée par la Ville de Cosne-Cours-sur-Loire et en partenariat avec la Ligue de Protection des Oiseaux

Oiseaux, papillons, serpents, poissons, gibier… l’Homme vit au quotidien entouré d’animaux, même en ville. Citons aussi chauves-souris, chouettes et hiboux, certes plus discrets car ils sortent à l’heure où nous rentrons dans nos foyers ! Ils sont donc là, sous nos yeux et à portée d’oreille, nous cohabitons c’est-à-dire que nous partageons le même espace sans même parfois y prêter gare, un écosystème en somme.

A y regarder de plus près, ils fourmillent également dans les collections d’un musée… Si si regardez bien, on les déniche ici ou là sur des objets hétéroclites, l’occasion de réaliser un inventaire à la Prévert : un chandelier, un sommier de violoncelle, un bouton de manchette, un vase balustre, une assiette, un plat à barbe, un brûle-parfum, un plat en étain, une gravure, un tableau… Tendez l’oreille maintenant, entendez-vous gazouiller, chuinter, claqueter, craqueter, criailler, huer, siffler, grogner, bramer ou vagir, les reconnaissez-vous ?A la faveur de cette cacophonie, nos réserves et nos salles, d’ordinaires calmes et feutrées, pourraient devenir de véritables ménageries !

Qu’on se le dise, vous pourriez avoir des surprises, le plaisir ne sera pas que pour vos yeux, une fois n’est pas coutume au musée !

Gratuit / Places limitées / Réservation obligatoire auprès du musée au 03 86 26 71 02


ATELIER : Aquarelle et peinture végétale au Musée de la Loire de Cosne-Cours-sur-Loire le mercredi 29 mai 2024 à 14h

Mercredi 29 mai à 14h

Fête de la nature : aquarelle et peinture végétale

Dans le cadre de la Fête de la nature, organisée par la Ville de Cosne-Cours-sur-Loire, en partenariat avec le Service éducation à l’environnement Cœur de Loire

La nature a décidément des ressources insoupçonnées ! Si elle offre indubitablement aux artistes une source d’inspiration inépuisable par ses côtés pittoresques (littéralement « qui peut être peint »), elle fournit également, on le sait moins, la matière et les outils d’expression. Le papier ou la toile ne proviennent-ils pas du bois et du lin ? Les pigments ne sont-ils pas issus d’éléments naturels comme les végétaux ou les minéraux ? Que dire des huiles, gommes arabiques ou laques ? Partant de ce constat, le musée de la Loire et le Service Education à l’Environnement vous propose de remonter aux sources de l’Art et de vous rapprocher ainsi concrètement de la nature.

Le Musée de la Loire vous fera donc découvrir la fabrication du papier, des couleurs et l’aquarelle, tandis que le Service Education à l’Environnement vous invitera à puiser dans la nature même les matériaux de votre propre création artistique. Lors d’une balade au bord de l’eau, vous vous initierez ainsi à la magie des plantes tinctoriales : genêts, millepertuis, chélidoines, mais aussi saules, érables, aulnes…, ou encore lichens, révèleront leurs secrets et vous procureront une grande diversité d’encres végétales.

Une animation riche en couleurs, qui vous conduira du musée à la nature et de la nature à la création artistique !

Payant / Adultes 7,5 € et enfants 2 € / Places limitées / Réservation obligatoire auprès du musée au 03 86 26 71 02


Jeudi 27 juin à 12h30

Raconte-moi une histoire ! Napoléon III et les Cent-gardes

Une exposition, un jour chaque mois, trente minutes, une histoire !

L’animation inédite proposée cette année chaque mois par le musée de la Loire débutera invariablement comme un conte par « Il était une fois… ».

Ce mois-ci, « il était une fois… Napoléon III et les Cent-gardes » devant ce casque de l’escadron des Cent-Gardes, la garde rapprochée de Napoléon III.

 A la fois premier président de la République et dernier monarque français, Napoléon III a marqué l’Histoire économique et politique du pays. On retiendra par exemple, le développement des chemins de fer, de l’industrie métallurgique, du système bancaire, il sera aussi le grand transformateur de Paris.

Le casque conservé au musée est unique, proprement exceptionnel pour deux raisons. Il a été commandé d’abord pour une unité d’élite, la Garde Impériale, ancêtre de la Garde Républicaine dénommée compagnie des Cent-Gardes. Mais en réalité il n’a jamais équipé les troupes car il s’agit d’un prototype qui n’a pas eu les faveurs de l’empereur. Et vous, lequel auriez-vous choisi ?

Le musée vous invite à une courte pause méridienne culturelle et historique, avant ou après votre déjeuner, venez picorer un peu d’art pour vous mettre en appétit ou digérer !

Gratuit / Places limitées – RDV dès midi pour ceux qui le souhaitent pour pique-niquer dans le petit jardin du musée ou au chaud / Réservation obligatoire auprès du musée au 03 86 26 71 02


Jeudi 18 juillet à 12h30

Raconte-moi une histoire ! Les montgolfières

Une exposition, un jour chaque mois, trente minutes, une histoire !

L’animation inédite proposée cette année chaque mois par le musée de la Loire débutera invariablement comme un conte par « Il était une fois… ».

Ce mois-ci, « il était une fois… les montgolfières » devant cette assiette en faïence à décor d’une montgolfière datée de 1784.

Certes modeste, cette assiette commémore pourtant un évènement marquant de la conquête du ciel par l’Homme. Nous sommes en 1783 en France, plusieurs inventeurs, entrepreneurs ou scientifiques se lancent dans l’aventure de l’aérostation. Si l’Histoire ne retiendra que les Frères Montgolfier dont leur nom désignera finalement l’objet, il faut bien rendre à César ce qui lui appartient, ce que fait justement cette assiette ! Point de Montgolfier ici, pas même d’ailleurs une montgolfière mais plutôt le ballon de concurrents, gonflé lui à l’hydrogène, qui le 1er décembre 1783 sera le premier à monter jusqu’à 3 000 m et à faire 35 km ! De quoi en perdre son chapeau n’est-ce pas, vous voulez en savoir plus ? Alors prenez de la hauteur, prenons rendez-vous…

Le musée vous invite à une courte pause méridienne culturelle et historique, avant ou après votre déjeuner, venez picorer un peu d’art pour vous mettre en appétit ou digérer !

Gratuit / Places limitées – RDV dès midi pour ceux qui le souhaitent pour pique-niquer dans le petit jardin du musée ou au chaud / Réservation obligatoire auprès du musée au 03 86 26 71 02


Enseigne d'auberge (détail), Collection musée de la Loire

Dimanche 21 juillet à 10h

De l’eau dans son vin !

Dans le cadre des Rendez-vous du marché, en partenariat avec la Ville de Cosne-Cours-sur-Loire et les vignerons des coteaux du giennois

En dépit de son nom, le musée de la Loire conserve des collections très hétéroclites. Il détient notamment plusieurs œuvres ou objets en rapport avec les métiers de la vigne et du vin qui lui ont valu d’être labellisé Vignobles et découvertes. Il permet aussi de comprendre l’importance capitale du fleuve jusqu’au 19e siècle pour le commerce des vins de Loire.

Cette visite exclusive offrira l’occasion aux visiteurs de découvrir quelques-uns de ces trésors extraits pour l’occasion des réserves : statuette de saint Vincent, outils de la vigne ou de tonneliers

Elle sera suivie d’une dégustation de vins des coteaux du giennois proposée par un vigneron de l’appellation. Vous pourrez ainsi, en complément de la visite au musée, mieux connaître les vins de l’appellation, ses terroirs, ses cépages et toutes ses diversités d’expression.

Gratuit (verre pour la dégustation 5 €) / Places limitées / Réservation obligatoire auprès du musée au 03 86 26 71 02


Mardi 23 juillet à 15h

Dans la peau d’un conservateur : les animaux dans les collections

En partenariat avec les musées du territoire et l’Office de Tourisme Loire Vignobles et Nohain

Qui n’a jamais rêvé de visiter les coulisses d’un musée, ses réserves ?

Vous connaissez peut-être déjà la face visible du musée de la Loire : des peintures, des sculptures, des gravures, des céramiques, des outils, des maquettes… minutieusement mis en scène sur les murs, dans des vitrines. Ne vous-êtes-vous pas déjà demandé ce qu’il se passait derrière le décor ?

Alors que le musée poursuit son second récolement décennal, qui vise à vérifier la présence et l’état des collections, il vous offre l’opportunité exceptionnelle de vous glisser quelques instants dans la peau d’un conservateur. Vous pourrez ainsi suivre l’avancée de ce chantier hors norme qui incombe tous les 10 ans aux musées labellisés Musée de France et qui se déroule d’ordinaire dans les coulisses, à l’abri des regards.

Si l’année dernière nous avions abordé cette découverte privilégiée par domaines artistiques, nous vous proposons en 2024 d’accéder aux œuvres de manière thématique, ce mois-ci : les animaux dans les collections.  Vous aurez ainsi l’occasion de partir à leur recherche et de découvrir des objets d’une très grande diversité, rarement montrés au public car conservés dans le secret des réserves.

Cette visite sera suivie d’un atelier durant lequel vous aurez la possibilité individuellement de prendre en main le récolement d’une œuvre d’art parmi une sélection.

RDV au musée de la Loire / Payant / Adulte 3,5 € – enfants gratuits (à partir de 6 ans) / Places limitées / Réservation obligatoire auprès du musée au 03 86 26 71 02


Jeudi 25 juillet à 18h

Animusée-vous ! Sur les traces des papillons dans l’art et la nature.

En partenariat avec le Service Éducation à l’Environnement Cœur de Loire

Cette animation qui mixe art et nature sera placée cette fois sous le signe des papillons

Particulièrement lié au mythe de Psyché, déesse de l’âme dès l’Antiquité, le papillon trouve régulièrement sa place dans l’Art au fil des siècles. La charge symbolique qui lui est associée est certes forte mais c’est surtout sa beauté intrinsèque et la facilité avec laquelle l’artiste peut l’intégrer à son décor pour lui donner de la vie, des couleurs qui le rend incontournable. Cela est particulièrement prégnant dans la faïence de Nevers où le papillon s’est imposé à toutes les époques que ce soit au cœur de la scène représentée ou en bordure, lorsqu’il déploie ses ailes pour agrémenter de ses touches colorées les broderies, les lambrequins et les rocailles.

Élément décoratif très symbolique sur une assiette, le papillon est le point de départ d’une découverte de la faïence de grand feu ou de petit feu proposée d’abord par le Musée de la Loire. Le Service Éducation à l’Environnement vous conviera ensuite à une en balade à la recherche de ces jolis insectes colorés.

Gratuit / Places limitées / Réservation obligatoire auprès du musée au 03 86 26 71 02


Enseigne d'auberge (détail), Collection musée de la Loire

Dimanche 18 août à 10h

De l’eau dans son vin !

Dans le cadre des Rendez-vous du marché, en partenariat avec la Ville de Cosne-Cours-sur-Loire et les vignerons des coteaux du giennois

En dépit de son nom, le musée de la Loire conserve des collections très hétéroclites. Il détient notamment plusieurs œuvres ou objets en rapport avec les métiers de la vigne et du vin qui lui ont valu d’être labellisé Vignobles et découvertes. Il permet aussi de comprendre l’importance capitale du fleuve jusqu’au 19e siècle pour le commerce des vins de Loire.

Cette visite exclusive offrira l’occasion aux visiteurs de découvrir quelques-uns de ces trésors extraits pour l’occasion des réserves : statuette de saint Vincent, outils de la vigne ou de tonneliers

Elle sera suivie d’une dégustation de vins des coteaux du giennois proposée par un vigneron de l’appellation. Vous pourrez ainsi, en complément de la visite au musée, mieux connaître les vins de l’appellation, ses terroirs, ses cépages et toutes ses diversités d’expression.

Gratuit (verre pour la dégustation 5 €) / Places limitées / Réservation obligatoire auprès du musée au 03 86 26 71 02


Mardi 20 août à 15h

Dans la peau d’un conservateur : les fruits dans les collections

En partenariat avec les musées du territoire et l’Office de Tourisme Loire Vignobles et Nohain

Qui n’a jamais rêvé de visiter les coulisses d’un musée, ses réserves ?

Vous connaissez peut-être déjà la face visible du musée de la Loire : des peintures, des sculptures, des gravures, des céramiques, des outils, des maquettes… minutieusement mis en scène sur les murs, dans des vitrines. Ne vous-êtes-vous pas déjà demandé ce qu’il se passait derrière le décor ?

Alors que le musée poursuit son second récolement décennal, qui vise à vérifier la présence et l’état des collections, il vous offre l’opportunité exceptionnelle de vous glisser quelques instants dans la peau d’un conservateur. Vous pourrez ainsi suivre l’avancée de ce chantier hors norme qui incombe tous les 10 ans aux musées labellisés Musée de France et qui se déroule d’ordinaire dans les coulisses, à l’abri des regards.

Si l’année dernière nous avions abordé cette découverte privilégiée par domaines artistiques, nous vous proposons en 2024 d’accéder aux œuvres de manière thématique, ce mois-ci : les fruits dans les collections.  Vous aurez ainsi l’occasion de partir à leur recherche et de découvrir des objets d’une très grande diversité, rarement montrés au public car conservés dans le secret des réserves.

Cette visite sera suivie d’un atelier durant lequel vous aurez la possibilité individuellement de prendre en main le récolement d’une œuvre d’art parmi une sélection.

Payant / Adulte 3,5 € – enfants gratuits (à partir de 6 ans) / Places limitées / Réservation obligatoire auprès du musée au 03 86 26 71 02


Jeudi 29 août à 12h30

Raconte-moi une histoire ! Gavroche

Une exposition, un jour chaque mois, trente minutes, une histoire !

L’animation inédite proposée cette année chaque mois par le musée de la Loire débutera invariablement comme un conte par « Il était une fois… ».

Ce mois-ci, « il était une fois… Gavroche » devant cette statuette en terre cuite intitulée L’héritier de 93, signée de l’artiste Fernand-Dubois, bien connu à Cosne parce qu’il a réalisé notamment les monuments aux morts de la commune et a été l’un des premiers conservateurs du musée.

« Je suis tombé par terre, c’est la faute à Voltaire / Le nez dans le ruisseau c’est la faute à Rousseau… », il suffit de quelques strophes pour reconnaître, sous la plume acérée de ce monument de la littérature française qu’était Victor Hugo, les paroles de Gavroche ! Tel un héros grec, juché sur sa barricade de pavé parisien, pistolet en main, le petit Misérable conduit la révolte. Pour le statuaire républicain, radical socialiste Fernand-Dubois, donner corps au Titi parisien de Delacroix ou animer le Gavroche de Hugo a valeur de symbole. Il personnifie le peuple de Paris qui se bat pour sa liberté et ses idéaux lors de l’insurrection de juin 1832, à l’origine de l’histoire de Hugo, comme des émeutes réprimées dans le sang en juillet 1893.

Le musée vous invite à une courte pause méridienne culturelle et historique, avant ou après votre déjeuner, venez picorer un peu d’art pour vous mettre en appétit ou digérer !

Gratuit / Places limitées – RDV dès midi pour ceux qui le souhaitent pour pique-niquer dans le petit jardin du musée ou au chaud / Réservation obligatoire auprès du musée au 03 86 26 71 02


Jeudi 26 septembre à 12h30

Raconte-moi une histoire ! Le perroquet Ver-Vert

Une exposition, un jour chaque mois, trente minutes, une histoire !

L’animation inédite proposée cette année chaque mois par le musée de la Loire débutera invariablement comme un conte par « Il était une fois… ».

Ce mois-ci, « il était une fois… le perroquet Ver-Vert » devant cette lithographie représentant Ver-Vert et son auteur, le Jésuite Jean-Baptiste Gresset : Carte de la chocolaterie Guérin-Boutron.

Mascotte de Nevers et véritable icône ligérienne, le facétieux perroquet Ver-Vert s’est bâti une réputation ambivalente qui colle finalement bien à celle du fleuve. Tour à tour sage et respectueux des règles, il devient, au contact rugueux des gens du fleuve, turbulent et incontrôlable. A l’image de la Loire finalement qui serpente langoureusement dans son lit à l’étiage puis au contraire, déverse son flot furieux lorsqu’elle est en crue. Tiré de la plume d’un Jésuite, qui se verra d’ailleurs par le fait exclure de son ordre, il faut sans doute aborder cette histoire par une double lecture… venez donc la lire avec nous !

Le musée vous invite à une courte pause méridienne culturelle et historique, avant ou après votre déjeuner, venez picorer un peu d’art pour vous mettre en appétit ou digérer !

Gratuit / Places limitées – RDV dès midi pour ceux qui le souhaitent pour pique-niquer dans le petit jardin du musée ou au chaud / Réservation obligatoire auprès du musée au 03 86 26 71 02


Jeudi 17 octobre à 18h

Animusée-vous ! Sur les traces des chauves-souris dans l’art et la nature.

En partenariat avec le Service Éducation à l’Environnement Cœur de Loire

Cette animation qui mixe art et nature sera placée cette fois sous le signe des chauves-souris

Pas tout-à-fait diurne, pas tout-à-fait nocturne, unique mammifère ailé, ce discret chiroptère, très commun sur tous les continents, revêt une charge symbolique forte à tous les points de vue. Créature diabolique par excellence en occident, elle est à l’inverse symbole de prospérité en Chine. Inoffensives pourtant sous nos latitudes certaines espèces : pipistrelle, rhinolophe, murin, oreillard, sérotine et autres noctule ou myotis… vivent au contact rapproché de l’Homme. Au contraire de leur sombre réputation elles se révèlent être de véritables alliés notamment pour la régulation des insectes.

Au cours de cette animation inédite, le Musée de la Loire évoquera d’abord la représentation de la chauve-souris dans l’art, lorsque notamment ce petit mammifère énigmatique anime des œuvres ou objets liés au monde du spectacle. Le Service Éducation à l’Environnement vous emmènera ensuite en balade sur les traces de ces êtres nocturnes qui peuplent nos villes.

Gratuit / Places limitées / Réservation obligatoire auprès du musée au 03 86 26 71 02


Jeudi 24 octobre à 12h30

Raconte-moi une histoire ! Pasiphaé et le taureau

Une exposition, un jour chaque mois, trente minutes, une histoire !

L’animation inédite proposée cette année chaque mois par le musée de la Loire débutera invariablement comme un conte par « Il était une fois… ».

Ce mois-ci, « il était une fois… Pasiphaé et le taureau » devant ce fragment de groupe sculpté en marbre immaculé signé de l’artiste Evariste Jonchère : Tête de taureau.

Si on peut affirmer, qu’avec ses plus de 40 cm de hauteur cette pièce majeure des collections du musée pèse son poids, celui-ci ne s’apprécie pas seulement en kg ! En effet, il s’agit là d’une œuvre exceptionnelle réalisée par l’artiste à la Villa Médicis suite à l’obtention de son Grand Prix de Rome en 1925. Envoyée à Paris elle est couronnée d’une médaille d’or au Salon de 1930 et l’État Français l’achète aussitôt pour la déposer au Musée de Cosne. Dix ans plus tard elle disparait malheureusement en totalité dans un bombardement catastrophique à bien des égards… On le caresserait presque ce taureau massif, pourtant calme et lascif, mais c’est que Pasiphaé n’est pas loin… on vous la présente ?

Le musée vous invite à une courte pause méridienne culturelle et historique, avant ou après votre déjeuner, venez picorer un peu d’art pour vous mettre en appétit ou digérer !

Gratuit / Places limitées – RDV dès midi pour ceux qui le souhaitent pour pique-niquer dans le petit jardin du musée ou au chaud / Réservation obligatoire auprès du musée au 03 86 26 71 02


Jeudi 21 novembre à 12h30

Raconte-moi une histoire ! Tobie

Une exposition, un jour chaque mois, trente minutes, une histoire !

L’animation inédite proposée cette année chaque mois par le musée de la Loire débutera invariablement comme un conte par « Il était une fois… ».

Ce mois-ci, « il était une fois… Tobie » devant cette plaque de bénitier en faïence de grand feu du 17e s. représentant : Tobie et l’Archange Raphaël.

Comme chacun sait, la faïence de Nevers est un artisanat d’art nivernais de renommée aujourd’hui mondiale qui tient sa naissance du mariage de la comtesse de Nevers avec un duc italien. Ce que l’on sait moins en revanche, c’est que ce foyer de céramique a essaimé autour de lui, à Moulins par exemple, mais aussi à Cosne d’où est sans doute originaire cette plaque emmaillée. L’histoire, extraite de l’Ancien Testament et du Livre de Tobie, relate la rencontre entre un jeune israélite de la tribu de Nephtali et l’Archange Raphaël. Cette entrevue et la pêche d’un poisson aux vertus miraculeuses constituera le point de départ d’une succession de guérisons… Vous en doutez ? Venez-vous faire votre idée !

Le musée vous invite à une courte pause méridienne culturelle et historique, avant ou après votre déjeuner, venez picorer un peu d’art pour vous mettre en appétit ou digérer !

Gratuit / Places limitées – RDV dès midi pour ceux qui le souhaitent pour pique-niquer dans le petit jardin du musée ou au chaud / Réservation obligatoire auprès du musée au 03 86 26 71 02


Jeudi 19 décembre à 12h30

Raconte-moi une histoire ! Tara

Une exposition, un jour chaque mois, trente minutes, une histoire !

L’animation inédite proposée cette année chaque mois par le musée de la Loire débutera invariablement comme un conte par « Il était une fois… ».

Ce mois-ci, « il était une fois… Tara » devant cette statuette en bronze mystérieuse, d’origine incertaine : La déesse Tara assise

Qui imaginerait à Cosne, en poussant les portes du musée de la Loire, découvrir la présence de collections extrême-orientales ? Et pourtant, on peut ici franchir une sorte de faille spatio-temporelle qui mène tout droit au Japon, en Chine, en Inde ou au Népal ! On doit cette chance merveilleuse à un des plus généreux donateurs du musée, Emile Loiseau en 1970. Un inventaire pléthorique d’objets en tout genre : statuettes, okimonos, netsukés… nous plonge dans un univers aux antipodes. En témoigne cette représentation de la déesse Tara dont le nom signifie en sanskrit Libératrice, ce qui la rend très populaire dans l’hindouisme et le bouddhisme. Difficile d’appréhender ces cultures orientales, tant elles nous sont étrangères. Complexe d’identifier ces dieux tant ils prennent des formes variées au gré des réincarnations. Cela déboussole les plus éminents spécialistes et même les croyants eux-mêmes… Vous voulez nous aider à lever le voile ?

Le musée vous invite à une courte pause méridienne culturelle et historique, avant ou après votre déjeuner, venez picorer un peu d’art pour vous mettre en appétit ou digérer !

Gratuit / Places limitées – RDV dès midi pour ceux qui le souhaitent pour pique-niquer dans le petit jardin du musée ou au chaud / Réservation obligatoire auprès du musée au 03 86 26 71 02